Rechercher

Incarner sa manifestation

Pour mieux manifester son incarnation et mettre son Pouvoir Créateur en action. Malgré un titre qui reste dans l'éther, je viens vous parler de pieds sur Terre. Ces derniers temps, quelque chose bloque mon élan. Celui d'écrire ma Newsletter du vendredi. J'ai commencé à rédiger celle-ci il y a deux semaines, sans pouvoir l'envoyer tant elle me paraissait à contre-courant de mon état intérieur, qui se sent l'âme grandissante, porteuse de sens et contribuante. Et, en observant ce que je vis en ce moment, j'ai compris pourquoi : ces derniers temps, j'ai besoin de changement. Besoin d'action et de mouvement, de manifester mon incarnation, pour de vrai, pour de bon. Et cette Newsletter, que je vous écris depuis 4 ans maintenant, avait initialement la vocation, la fonction d'un exutoire créatif. Il me fallait entendre et faire entendre ma voix.e, à l'abri du bruit du monde, pour savoir ce qu'elle avait à me dire et à offrir ! Donner un terrain de jeu à mon expression authentique, celle de l'Être plus grand que Soi, qui bouillonne sous le couvercle de la cocotte au bord de l'explosion, trop longtemps demeuré enfermé, bâillonné, ligoté, domestiqué par ses croyances et son besoin de survivance. Une lettre donc, qui répondait à une exigence, une urgence chirurgicale intime, personnelle et, soyons francs, relativement ego-centrée. Et ça ne rend pas l'initiative moins noble pour autant, certainement pas ! Car, je le crois et je le vois, l'exploration de soi est indispensable au changement, à la transformation profonde et à la reconnaissance de notre Essence, de notre Raison d'Ëtre, celle dont on veut faire notre moteur, que l'on veut mettre au coeur de notre contribution au monde parce que c'est tout à coup plus fort que tout ! Plus fort que nous. Comme l'appel de la forêt pour le loup qui cherche à rejoindre sa meute, sa tribu et prendre enfin sa juste place. Alors en écrivant mes dernières lettres, j'ai tenté d'écouter ce que mon corps me disait à travers les différents signaux qu'il m'envoyait et qui traduisaient ce ras-le-bol, ce trop plein de blabla, d'introspection et de paroles, même si, ne nous leurrons pas, tout parle et part toujours de soi, surtout quand on ne le pense pas. Et la question n'est pas là. Elle est plutôt à ce que l'on fait de tout ça après la phase exploratoire indispensable à la connaissance, à la prise de conscience. À la manière dont on va choisir de mettre en lumière ce qu'on a découvert et de le déployer, afin de "semer des graines d'Amour et de Beauté" dont d'autres et le monde vont pouvoir bénéficier. J'ai commencé par m'autoriser à NE PAS vous écrire pour ne "rien" dire si cela ne pouvait traduire ce que j'avais dans le coeur, et à contrer mon biais perfectionniste. Ensuite, j'ai observé ce que j'avais fait, entendu, reçu comme informations, comme messages ces dernières semaines, puisés dans le visible et l'invisible, et qui pouvait être à l'origine de ce nouvel état. Ce dernier mois, j'ai reçu la confirmation de ma capacité à satisfaire, voir dépasser, les attentes d'un client qui m'a confié ma première mission d'AuthenticStorytelling (je vous en parle très prochainement) ; j'ai réussi à outrepasser les injonctions de mon ego-pas-encore-tout-à-fait-apaisé en me laissant inspirer par quelques personnes dont le travail m'impressionne, plutôt que de m'épuiser et me vider à les envier ; j'ai médité pour ne pas laisser le bruit (le mien et celui du dehors) brouiller ma fréquence, parasiter mon Intuition ; je me suis entraînée à regarder et apprécier ces fameuses coîncidences pour y voir des synchronicités, comme autant de messages et de messagers par l'Univers envoyés ; j'ai transcendé l'inconfort provoqué par le "parler vrai" d'une Authentique Mère de Clan (le mien), pour me mettre en mode contribution et passer à l'action....... Parce que c'est de cela dont il s'agit ! Après l'exploration intérieure 🧜🏼‍♀️⬇️, doit absolument venir l'action, la concrétisation, la matérialisation 🧜🏼‍♂️↗️ de la réflexion et des tribulations de la pensée créative introspective. . Oui. Parce que le temps, la période que nous vivons, est propice au changement de perception, à l'incarnation et à la manifestation de notre Raison d'Être, si nous voulons oeuvrer à la Grande Réconciliation. Et mon heure est à la réalisation, alors je vais tenter d'illustrer mon propos en sortant des concepts dans lesquels je m'engouffre souvent. MANIFESTATION J'appelle manifestation, sous-entendu celle de notre authentique expression (et l'idée n'est pas complètement de moi) l'ensemble des actes, travaux, projets, créations qui représentent à l'extérieur ce que nous avons à l'intérieur. Le principe étant que, plus on est authentique et fidèle à Soi, à sa "petite voix" -qui est en réalité vous l'aurez compris notre souffle de vie et renferme l'Essence-même de notre Pouvoir Créateur- plus cette manifestation le sera aussi et plus son incidence (sur nous, sur notre vie, sur les autres et le monde) sera forte, puissante, inspirante et transformatrice. Je m'efforce donc d'incarner ce que je sens que j'ai à être en étant dans le faire, la production plutôt que la consommation, la réalisation, pour ne pas me perdre dans la stratosphère. Pour maintenir à flots mon niveau d'énergie et rester dans cet état de flow. Mon écriture est lyrique, et je m'aperçois (avec l'aide de quelques Fées Clochette et Jimminy Cricket avisés) que je me laisse régulièrement emporter par une certaine recherche sonore et un goût prononcé pour la mélodie des phrases et des mots, parfois au dépend de leur ancrage dans le réel, et du sens de mon message... Il faut dire qu'à 16 ans je lisais Kundera et ça plongeait ma mère dans un grand désarroi ! Et ce qui m'attirait je crois, à cette période un peu sombre et complexe, tourmentée et solitaire que peut être l'adolescence parfois, c'était justement cette idée de pouvoir s'envoler, s'échapper, s'évader, sans pour autant quitter la Terre. Cette EVANESCENCE. Mais de toute évidence, il arrive un moment où il faut redescendre et oser naître au monde, si l'on veut faire partie des vivants, et contribuer à plus grand. Alors, aujourd'hui je me sens enfin prête à contribuer de façon plus concrète à l'amélioration du futur présent de notre humanité. Toutes proportions gardées, pas de prétention ici, juste une intention. Une intention posée, qui se matérialise au fur et à mesure du travail que je fais avec ma tribu (grandissante) de Femmes qui Marchent, et des apprentissages divers que j'intègre au fil de l'eau, qui viennent défier mon ego sur tout un tas de sujets comme la peur du Manque, celle du Rejet, et les différents effets collatéraux d'inhibitions et de croyances diverses du même acabit, qui je suis sûre, ne vous sont pas étrangers... Aujourd'hui, j'ai donc décidé de me lever le matin en me posant une question : que vais-je bien pouvoir mettre au monde et donner de ma personne pour participer à ce mouvement grandissant d'hommes et de femmes qui oeuvrent au changement. Pour tenter de faire avancer les choses autrement, vers plus d'Amour et de Vivant, que le monde de demain se prépare maintenant et demande un grand bouleversement pour sortir de la vision dualiste qui paralyse la planète depuis bien trop longtemps, et faire bouger les lignes, VRAIMENT ! TEL EST MON ENGAGEMENT. Et en prenant cette décision, en conscience, en l'incarnant vraiment, c'est à dire en la faisant descendre dans mon corps et en la transformant -après avoir pris le temps d'écouter et de regarder "là où ça fait mal"- des tas d'idées et d'envies me sont venues. Notamment celle de m'attaquer enfin sérieusement à la rédaction de ma proposition d'accompagnement pour les Entrepreneur.e.s et les Dirigeant.e.s (dont je pourrai bientôt vous parler), ET de lancer ce podcast dédié aux Auteurs de Sens, dont l'envie me trotte dans la tête depuis plus d'un an et dont vous pourrez bientôt entendre le synopsis, et me dire ce que cela vous inspire...

Et le message derrière le message, c'est vraiment cette idée d'incarnation, de manifestation et de transformation par l'action, pour lutter contre la procrastination et sortir de la torpeur hypnotique dans laquelle nous nous enfermons, et ron et ron petit patapon (avec l'aide de certaines entités et des histoires que nous nous racontons ou qu'on se laisse conter)...

Parce que, comme le dit très bien une de mes amies chères (oui ça commence à en faire) à travers les mots d'un grand maître moderne du développement de Soi du nom de Robin Sharma : "toute idée qui ne s'incarne pas dans un acte concret demeure une illusion", ou à peu de choses près.


Et vous pouvez visionner une de ses "5 insights video" ici, qui s'intitule"Five Ways to Rise Above a Hard Time" (merci Maritza pour ça !), qui me semble à propos par les temps qui courent.


Alors, dit comme ça, ça peut paraître abstrait, mais ça ne l'est pas pour moi, et je me suis dit que cela pourrait résonner pour beaucoup d'entre-vous, encombrés que nous sommes tous de tant de certitudes et tout autant d'incertitudes.


Et si, à partir de maintenant, nous décidions plutôt d'avoir des CONVICTIONS, de mettre nos rêves en action ?Et de nous lever chaque matin pour quelque chose qui nous fait vibrer et contribue à plus d'humanité...


Un pied devant l'autre

Un pas après l'autre


Un journal de gratitude

Un rituel contre une habitude


Une envie qu'on écoute

Une pensée qu'on déboute

Pour ne pas qu'elle s'encroute et nous coûte


Un choix en pleine conscience

Entrer dans l'Abondance

Effleurer le Silence

Patience


Le Sens se dévoile

Quand on lève les voiles

Que l'on monte en puissance pour faire vibrer nos sens et toucher notre Essence


Quintessence ! Et n'être que Présence.

Aham Bramasmi

"The Core of my Being is The Ultimate Reality"


(Le Coeur de mon Être est L'Ultime Réalité - Deepak Chopra - mantra extrait du cycle de méditations sur l'Abondance, que je vous invite à découvrir si ce n'est déjà fait, dans l'idée que toute chose qui nous sort de notre quotidien peut contribuer à un saut de conscience...)

Je vous souhaite une fin de semaine luminescente et vous dis à bientôt*, ✨ Diane *je vais peut-être, le temps qu'il (me) faudra, ralentir la cadence de mes Newsletters (que j'enverrai désormais en mode aléatoire, hebdomadaire ou bi-mensuel, en fonction de mon inspiration), pour l'ensemble des raisons citées plus haut. Car l'action me demande une autre forme d'investissement et de concentration, et que c'est un autre type de partage que j'aimerais progressivement vous offrir, dont le contenu doit prendre le temps de murir....

auteurdesens.com




Le Cercle des Auteurs de Sens

se réunira une nouvelle fois

mardi 15 décembre de 18h30 à 20h30

pour un 4ème atelier d'écriture de Soi sur le thème du féminin.


Nous continuerons d'explorer les voies qui mènent à notre authentique expression, à travers des lectures inspirantes, de celles qui touchent les coeurs, d'exercices d'écriture intime et de moments de partage en conscience et en bienveillance pour activer les résonances...


Si l'expérience vous tente, n'hésitez pas à vous inscrire ci-dessous.

Le coût de l'atelier est de 25€ et je limite volontairement la participation à 10 personnes pour préserver la qualité des échanges et les temps de parole et d'écriture individuels :je m'inscris à l'atelier du 15 décembre




La Peur.

Racontée par Thomas d'Ansembourg. Merci Carol pour ce partage ! Que je vous partage à mon tour, touchée par la douceur et l'élégance de cet homme. Oui, mes ateliers sont dédiés aux Femmes, pour l'instant en tous cas, parce que mon mouvement devait commencer par là. C'est mon kharma. Mais l'une de mes motivations profondes, derrière celle d'"empouvoirer" les femmes et de les emmener avec moi sur le chemin de la reconnexion avec leur FEMININ, de la restauration de leur pouvoir divin (le pouvoir de et non le pouvoir sur, comme me l'a dit très joliment l'une des participantes au dernier atelier), c'est justement la RÉCONCILIATION des polarités qui nous habitent afin qu'elles cohabitent, pour qu'hommes et femmes puissent enfin goûter à la puissance de leur complémentarité et, ensemble, transformer le monde. Alors quand les hommes, comme c'est cas de ce Monsieur, embrassent le féminin en eux, sans peur ni fausse pudeur, leur douceur me va droit au coeur...

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout