Rechercher

Printemps Astronomique

Cher·es Auteur·es de Sens,


Le temps me manque pour m'être laissée emportée par lui, Celui-qui-Passe, comme cela m'arrive régulièrement (bien que de moins en moins maintenant :). Je vais donc tâcher d'aller à l'essentiel, en ce début de Printemps. Car oui, c'est bien le Printemps ! Depuis un petit moment. Le printemps astronomique et cosmique. Le 21 n'en étant que le solstice. Et c'est probablement pour cela qu'un vent de renouveau souffle déjà sur nos envies, les bougeons des arbres, le temps qu'il fait et la douceur de l'air, l'intensité et la longueur de la lumière. Plein de choses se bousculent aussi dans ma tête, que je vous conterai peut-être plus tard, dans une deuxième lettre. Pour l'heure, la place est aux annonces. Certaines sont collectives, et elles respirent la liberté, la réouverture du champ des possibles et le passage d'un état à un autre. Et je repense à une ancienne chronique écrite du temps de mon premier blog il y a... je ne sais pas, mais un bout de temps déjà, qui parlait de l'intention derrière nos décisions, et de cette polarité, typiquement humaine, qui nous habite sans cesse et qui dirige nos choix et nos actions. Je vous la dépose ici, si le coeur vous dit de la lire ou de la redécouvrir. D'autres annonces, plus personnelles, et une particulièrement que vous lirez ici-bas, sont finalement l'expression de ce même choix : celui de l'Amour, et de la Valeur que nous avons à coeur d'apporter aux autres et au monde. Une de mes intentions cette année, et pour celles à venir, est justement celle-ci. Celle d'inverser mon propre paradigme et l'orientation de mon énergie, sa direction et sa destination. Oui. J'ai réalisé ces derniers mois, que je regardais (encore) le monde et ce que j'en attendais à partir d'un endroit à l'intérieur de moi abîmé par le manque, la peur de la rareté, voire même son obsession. Et j'ai remarqué à quel point cette "posture", cette croyance, cet état d'être, était une illusion qu'il m'appartenait de briser si je ne voulais pas qu'elle ne me brise moi. Car, qu'on se le dise, c'est un Typhon, un syphon sans fond ! Un véritable drain énergétique, probablement l'un des plus subversifs et contre-productifs. ANTICONTRIBUTIF. Alors, à partir de maintenant, et c'est à l'ordre du jour de mon Manifeste, je pose l'intention de me demander, pour chaque projet, chaque action, chaque proposition que l'on me fait, avant de dire oui ou non, chaque offre d'accompagnement que je souhaite mettre en place et la manière dont je la construis : à partir de quel endroit en moi est-ce que fais cela, et quelle est la valeur ajoutée ? Pas pour moi, non ! Pas directement. Mais pour toutes les personnes concernées, le Monde et la Société. Est-ce que faire ceci ou cela, depuis un espace d'Amour, contribue à apporter de la valeur à celles et ce·ux qui en bénéficieront ? Et je ne parle évidemment pas de valeur monétaire (ce n'est pas l'objet de mes accompagnements, de mes cercles ou de mes ateliers, ni ma sphère de compétences), mais plutôt d'empuissancement, de gain de confiance, de reconnexion et d'agilité émotionnelle, de sentiment d'appartenance, de montée en "compétences souples", d'élévation énergétique et vibratoire, d'éveil de conscience, d'accès à plus d'authenticité et à la capacité d'être Soi en toutes circonstances.

Est-ce que ce que je fais, tout ce que je fais, personnellement et professionnellement, part de cette volonté sincère ? De ce désir profond d'ennoblissement et de contribution.

Quelle que soit la réalité dans laquelle je me trouve et les difficultés que je rencontre, est-ce que j'honore la mission que je me suis donnée : permettre l'accès à l'Être-Soi, et à une vie en congruence avec cet état-là ? Parce que je crois que c'est là que réside la véritable innovation de notre siècle, de notre ère. Là que se trouve la clé d'un meilleur avenir et de nos relations, à soi, aux autres, à la vie, au travail, entre les hommes et les femmes, les parents et les enfants, à la nature et à tout le Vivant...


Être Soi pleinement, en embrassant notre puissance comme notre vulnérabilité, et contribuer à partir de là, est LE défi majeur des hommes et des femmes de notre temps, et de nos organisations.


Oui, je le crois vraiment. Être Soi, dans tous les aspects de notre singularité et notre intégrité, notre intégrALité, pourrait bien devenir un nouvel indicateur de performance et de réussite, la nouvelle compétence, à déployer de toute urgence. Je vous souhaite une semaine tant radieuse que radiante, et vous dis à bientôt, Diane


Les ateliers du mois de mars :


"Les 13 Mères Originelles"

Le mois de mars sera celui du Printemps donc, et celui de La Gardienne de la Troisième Lune, Celle qui Pèse la Vérité.

Toujours 2 sessions pour un même atelier :

Vous pouvez dores et déjà vous y inscrire en cliquant sur les liens ci-dessus, ou les boutons ci-dessous. Un mot sur la nécessité, l'importance et la valeur de ces cercles. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas cet ouvrage des 13 Mères Originelles, il s'agit d'un recueil de contes écrit par Jamie Sams, qui retrace sous forme d'histoires pleines de symboles, d'images et de lyrisme, le legs du féminin des peuples premiers, en l'occurrence, ici, amérindiens. Cela fait plus de 2 ans maintenant que je conduis ces cercles-ateliers autour du cycle des 13 Mères Originelles, et je ne suis pas la seule, ni en France, encore moins dans le monde. La Vérité et l'Universalité de ces contes, et la sagesse qu'ils renferment, sont si puissants, si essentiels, que beaucoup de femmes prennent l'initiative d'ouvrir des cercles et d'y accueillir d'autres femmes, pour partager et diffuser ces enseignements, avec chacune ses outils, son histoire, sa manière particulière de le faire. Et, plus j'en fais l'expérience, plus cela me semble important. Car, partager et transmettre un tel message de Vie et d'Amour ensemble, a une portée et une force vibratoire incommensurables, qui dépassent de très loin notre intérêt individuel à le faire. Je crois que nous, les femmes, avons une responsabilité collective qui nous incombe, celle de l'Unicité et de la Reconnexion, dans toutes les dimensions tangibles et intangibles de la Réalité dans laquelle nous vivons et de sa transformation. S'écrire, se lire, se déposer, se partager, se dire, dans un espace sacré et libre de tout jugement, est une des 1001 manières d'honorer ces 13 Mères, ces 13 gardiennes et femmes-médecine, et les pépites de savoir-être qu'elles nous délivrent à chaque nouvelle lune. Et que nous gagnerions toutes et tous à (ré)intégrer dans nos vies pour les teinter de plus d'Amour, de Sens et de Beauté, et le monde avec elles...


> Je m'inscris à l'atelier du 15 marsJe m'inscris à l'atelier du 17 mars





Le Sens des Mots de Printemps

Un atelier du Dictionnaire du Sens

Ce cycle d'ateliers a pour objectif de nous (re)définir, et le monde avec nous, à travers le langage et l'intention que nous mettons dans les mots que nous employons, souvent sans y faire bien attention tant ils font partie de notre quotidien, de la société et des écosystèmes dans lesquels nous évoluons. Les mots ne nous appartiennent plus vraiment. Tantôt dissouts à force de galvaudage, tantôt pris en otage. On les dit sans y penser, sans complètement les investir, les habiter. Sans y poser de la conscience. Dans ces ateliers vous serez invité·es à leur (re)donner du sens, mais pas celui de M. Robert non ! Ni celui de ce que Monsieur Toulemonde en dit. Non plus. Le VÔTRE. Celui que vous aimeriez qu'ils portent pour le monde si vous aviez le loisir de le redessiner (et vous l'avez !). Alors venez ! Inscrivez-vous ici : atelier du sens des mots pour demain du mardi 29 mars de 18h30 à 20h30


Et voici ma grande annonce du jour et du mois ! Dans la continuité de mes ateliers d'écriture et de ce que je vous ai partagé plus haut, je m'associe au collectif Promot-HER pour proposer des Cercles d'écriture et de parole aux femmes dans les entreprises. Avec Sandrine Brasero et toute l'équipe Promot-HER, nous avons décidé qu'il était temps de proposer quelque chose d’innovant, de différent, aux femmes qui souhaitent profondément participer à la transformation du rapport qu’elles ont et que nous avons au #travail. De femmes qui aimeraient changer leur façon de faire ce qu’elles font, en étant pleinement qui elles sont, et (re)définir, dans un cadre libre de tout jugement, leurs propres leviers de réussite et d’épanouissement. Et contribuer, entre autres, à la définition d’un nouvel équilibre et de nouvelles relations entre les hommes et les femmes, dans leur environnement professionnel, quel qu’il soit et où qu’elles en soient dans leur parcours. Pour faire bouger les lignes vraiment. ⭕️ ✍🏼 Alors, pour répondre à ce besoin identifié depuis un moment déjà, et dont il nous a semblé que l’urgence s’était accentuée ces deux dernières années, nous avons co-construit un 𝒄𝒚𝒄𝒍𝒆 𝒅𝒆 6 𝑪𝒆𝒓𝒄𝒍𝒆𝒔 𝒅’𝒆́𝒄𝒓𝒊𝒕𝒖𝒓𝒆 𝒆𝒕 𝒅𝒆 𝒑𝒂𝒓𝒐𝒍𝒆 𝒔𝒊𝒏𝒈𝒖𝒍𝒊𝒆𝒓𝒔, pour honorer la singularité qui est la vôtre et que nous avons toutes (et tous bien sûr) en nous :

  • Aligner l’intérieur avec l’extérieur, en cohérence.

  • Oser l’intime, pour réduire la distance entre l’image que l’on projette, la personne que l’on est et celle que l’on souhaite devenir.

  • Mettre en place et cultiver notre #créativité et notre authenticité à travers l’écriture et la parole.

  • Œuvrer à la reconnaissance personnelle et mutuelle de nos émotions et de notre #vulnérabilité pour en faire notre guide, une boussole, une ressource précieuse, un levier de #transformation.

  • Se constituer un #réseau, une ressource, un club de soutien, en activant la #sororité dont nous avons tant besoin…

Venez participer au cercle d’inclusion gratuit du 𝟑𝟏 𝐦𝐚𝐫𝐬, 𝐝𝐞 𝟏𝟖𝐡𝟑𝟎 𝐚̀ 𝟐𝟎𝐡𝟑𝟎, où je vous exposerai l’intention et la proposition de façon plus lyrique et exhaustive : ▶️ https://lnkd.in/g67qrb5a Je serais heureuse d'y retrouver certaines d'entre-vous :) #cercles #developpementpersonnel #leadership #egalitépro #travaillerautrement #womenempowerment#womenempowerment


> Je m'inscris au cercle d'inclusion du 31 mars

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout