Rechercher

Attention coup de coeur !

Dernière mise à jour : 2 mai


sketchnote by Gaëlle Roudaut, pour la présentation des Cercles Promot-HER & Auteur de Sens


Cher·es Auteur·es de Sens,


Aujourd'hui, nous sommes le 1er Avril, et j'ai plein de choses à vous dire (c'est aussi l'avantage de la mensualité ;), alors je vais devoir choisir... Je vous en conterai deux, les plus importantes à ce jour et à mes yeux. CONSÉCRATION Hier soir, j'ai vécu un moment marquant, émouvant et empuissançant de ma vie professionnelle. Cela fait maintenant plus de 5 ans que je me suis "lancée" dans l'écriture, comme on s'élance sur son chemin de conscience parce qu'on ne peut que répondre à l'Appel du Vivant, plus fort que tout, plus fort que soi. Et partir du fond de soi, entrer dans cette vulnérabilité-là, quand bien même on sait que c'est cela que l'on souhaite profondément offrir au monde, que c'est à partir de là et de nulle part ailleurs que l'ont veux contribuer pour le reste du temps de notre vie terrestre, eh bien ce n'est pas une mince affaire ! La route est longue pour comprendre que tout n'est que chemin. Un chemin qui permet, si nous avons le courage et la curiosité de nous y aventurer, d'explorer le champ des possibles de notre expansion, celle de l'enfant de notre histoire autant que de l'Être qui nous habite, et qui nous crie.... DEVIENS* ! (*spéciale dédicace à un grand Monsieur qui se reconnaîtra). Et c'est parti ! Hier soir, grâce au collectif Promot'HER et à Sandrine Brasero, j'ai donné mon premier Cercle de parole et d'écriture pour les femmes en entreprise. La consécration d'un travail que je mène depuis deux ans, avec une poignée d'Audacieuses, d'Auteures de Sens, Exploratrices de l'Intérieur, Spéléologues de l'Intime et des Profondeurs de l'Être... qui composent mon petit Laboratoire des Magnitudes. Ensemble, nous nous attachons à (re)définir ce que c'est que d'être soi aujourd'hui, ce que ça veut dire pour nous, mais aussi pour les autres, la société et les écosystèmes dans lesquels nous vivons. Et la responsabilité qui en découle, la nôtre, pour la Terre, ses enfants et l'Humanité toute entière. Un Cercle, donc, destiné à libérer la parole (et la puissance, et j'oserais dire le leadership) des femmes en entreprise à travers l'écriture et le partage, sans considération de métier ni de hiérarchie. Parce qu'il est temps d'activer la vraie SORORITÉ dont nous avons toutes (et tous, car elle sera au bénéfice du plus grand nombre !) besoin, de co-élaborer nos propres leviers de réussite et d'épanouissement, et de contribuer à l'harmonisation de nos relations et de nos organisations pour un futur souhaitable. Une pépinière de l'intime au coeur de nos écosystèmes professionnels, pour une nouvelle vision du travail, dans laquelle les femmes et les hommes se déploieront ensemble, dans le respect et l'enrichissement mutuel de ce qui les rassemble, comme de ce qui les complète. Et le moment fut magique ! Je n'ai pas d'autres mots pour le dire. Un moment d'échange et de partage intense et sensible, pendant lequel nous avons parlé, entre autres, d'INTENTION, dans sa notion individuelle autant que collective. Parce que c'est bien de l'intention que tout geste (comme tout mot) dépend. Je vous dépose ci-dessous ma propre intention et invitation pour ces cercles professionnels. Qui, je le rappelle s'adressent à toutes les femmes qui travaillent, entrepreneures ou salariées. Et n'hésitez pas à me contacter si vous êtes intéressée ou si vous souhaitez en savoir davantage. Et un immense merci à Gaëlle Roudaut pour sa merveilleuse sketchnote (cf. entête de lettre) ! Jamais patates n'auront été plus chères à mon coeur. Et à propos de coeur... 🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁🥁 ❤️ Attention, coup de coeur ! ❤️ LA CRÉATION EN ACTION Ou l'éloge de la pluralité de nos identités Elizabeth Gilbert, dans son livre "Comme par magie", a une façon bien à elle de parler d'idées et de créativité. Elle prétend qu'une idée est une entité vivante à part entière qui, téléchargée de l'Univers, viendrait toquer à la porte de notre esprit, en quête d'incarnation. Et que, si nous ne lui ouvrons pas la porte (volontairement ou par omission), pour l'accueillir et la transformer, lui donner vie, pfffffft ! Elle s'en va voir ailleurs, proposer ses services, son énergie et son potentiel de déploiement au plus offrant. Je vous ai déjà partagé cette vision de l'idéation que j'aime beaucoup, et que je trouve particulièrement visuelle et efficace.

Et c'est, je crois, l'intention qui anime le processus créatif et les actions d'Emmanuelle Berthelot, 4ème invitée du Podcast des Auteurs de Sens.

Femme, mère, cardiologue, musicienne, chanteuse, écrivaine... Emmanuelle a joyeusement accepté de venir partager un bout de son histoire dans mon émission. Un chemin de femme-médecin, mais aussi un chemin de créativité, d’audace et d’authenticité qui la conduit aujourd’hui, en parallèle de son engagement médical, à publier son premier livre, "3 milliards de battements, les secrets de notre coeur", qui sort....aujourd'hui ! En ligne et en librairie, aux éditions du Rocher. Un livre sur le coeur ❤️, ses différents rôles et son fonctionnement, mais aussi un livre sur les "états de coeur" de ses patientes à travers la vie d'une femme, Catherine. Ce qui résonne beaucoup pour moi et que je trouve particulièrement inspirant dans son parcours c’est la façon dont elle compose avec la pluralité de ses talents et de ses expressions, pour progressivement faire émerger ce qu’il y a de plus singulier en elle, et l’offrir au monde avec une forme de vérité d’être et de sincérité rares. Quoi qu'elle mette en place, quel que soit le projet dans lequel elle se lance, l’élan part toujours du coeur et s’incarne dans la matière à partir de là, du centre d'elle-même, et prend vie dans une alchimie du corps et de l’esprit… À écouter sur YouTube. Mais aussi sur Spotify, AppelPodcast, ou SoundCloud.

Je vous souhaite une semaine audacieuse et plurielle, et vous dis à bientôt,

Diane




Le Podcast des Auteurs de Sens

épisode #4

Emmanuelle Berthelot

"3 milliards de battements, les secrets de notre coeur"

Pour vous inscrire et/ou en savoir plus, cliquez sur l'image ci-dessus. And spread the word! N'hésitez pas à en parler à toute personne/entité qui pourrait être intéressée !


PROPOSITION DE VALEUR.

L'important c'est la Rose.... et le chemin. "Ces ateliers, tout comme les mots, sont des fenêtres. Une fenêtre ouverte sur l'âme et sur les émotions, pour commencer à regarder autrement, à poser des yeux différents sur notre histoire, nos croyances bloquantes, encrer nos mots, nos maux et nos aspirations profondes pour mieux les ancrer, et nous défaire des automatismes du passé. Nous sommes toutes prises dans le flot des nos vies et nos rôles pré-établis. Nous sommes des mères, des compagnes, des filles de nos propres mères, des employées ou des entrepreneures indépendantes parfois enfermées dans des systèmes et des attentes extérieures à tel point qu’on en oublie les nôtres. Et le temps passe sans jamais repasser. On sent au fond de soi comme un appel à vivre autrement mais on ne parvient pas à prendre le temps nécessaire pour s’en occuper vraiment. Alors le mental protège notre ego fragilisé par les aléas de la vie en changeant l’ordre des priorités, en imposant sa propre réalité, celle qui nous maintient dans notre zone de confort inconfortable mais connue, et plus ou moins maîtrisée. Nous sommes domestiquées. Or je crois qu’il est temps aujourd’hui pour les femmes de se lever et de s’élever, seules et ensemble, en se reconnectant à elles et en retrouvant leur pleine puissance, celle qui est enfouie au fond d’elles depuis la nuit des temps et qui renferme leur contribution au monde. Restaurer le féminin en chacune de nous, et toute la vivance et la magie de cette polarité souvent diminuée, anesthésiée, abîmée ou méconnue. Certains mouvements féministes évoquent la nécessité de mettre fin à la dualité patriarcale et je suis de cet avis, sans pour autant qu’il soit question non plus de matriarcat ou d’une quelconque hégémonie. Je pense plutôt à l’instauration d’une nouvelle unité, une Adelphité, une sorte d’humanocratie, qui porterait une autre histoire, une mémoire du futur différente dont les femmes seraient les gardiennes. Mais avant de changer l’histoire collective, il nous faut commencer par transcender et transformer la nôtre en nous reconnectant à notre source profonde, à notre énergie créatrice, à notre corps, à nos émotions, à notre Intuition, à notre douceur et notre force intérieure. Et j’ai découvert que l'écriture était un outil de reconnexion extra-ordinaire pour reconnaitre, déprogrammer et reprogrammer toutes les informations qui nous habitent et parfois nous limitent, alors même qu’elles ne nous appartiennent pas toujours, ou que nous en avons fait quelque chose qui ne nous sert pas. Bien sûr c’est un chemin, un parcours, un voyage vers soi dont il s’agit, alors disons que ces cercles sont comme des petits cailloux blancs sur la voie de cette reconnexion. Comme autant de bougies qui viendront éclairer votre maison intérieure pour que vous ne la perdiez pas de vue. Des sources de lumière que vous pourrez contacter et raviver à chaque instant, rien qu’en fermant les yeux, en respirant et en faisant silence quelques instants…"

En savoir plus...

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout