Rechercher

La magie de l'authenticité

Chers amis lecteurs, La musique est toujours plus difficile à retrouver après un arrêt prolongé... Malgré le fait de vous avoir prévenus et d'en avoir accepté l'idée, ce mode aléatoire n'est pas sans effets collatéraux (je dis bien effets et non dommages), je peine à retrouver la fluidité des mots et celle de ma réflexion. Nous sommes des êtres multiples et le passage de l'une à l'autre de nos manifestations est un apprentissage, pour maîtriser l'art du voyage... Quoi qu'il en soit, j'ai été bien occupée ces dernières semaines à me familiariser avec un nouveau rythme : une nouvelle mission d'AuthenticStorytelling, une en finition et une autre qui se profile à l'horizon. Et plein de pensées se bousculent autour de mon sujet du jour qui, je le crois bien, fera la part belle à l'AUTHENTICITÉ justement. Car tout ou presque ces derniers temps me ramène à ce simple mot, dont on fait grand usage, et parfois mésusage, galvaudage et abusage. AUTHENTICITÉ L'authenticité (d'une personne ou d'une marque, puisqu'il me semble que l'entreprise ne peut échapper à cette valeur si elle souhaite influencer le monde et le faire avancer dans une direction plus juste), l'authenticité donc, "est la qualité de ce qui est authentique, vrai, pur. ... En philosophie, c'est une vertu par laquelle un individu exprime avec sincérité et engagement ce qu'il est profondément." (ça c'est Wikipedia qui le dit, et ça me convient parfaitement). Avec ces synonymes donnés par le Larousse : justesse - profondeur - sincérité - valeur - vérité Alors comme toujours, j'écoute les signaux, les messages subliminaux envoyés par l'Univers, à travers ses ambassadeurs nombreux et variés. En première ligne un constat, celui de ma propre expérience. J'en parlais hier soir encore avec ma tribu de louves, mes gardiennes de la Lune : depuis que j'ai pour ainsi dire "lâché" (presque) toutes les injonctions extérieures (sociales, personnelles, éducatives...), pour ne porter mon attention que sur la recherche et l'expression alignée de mon talent singulier, celui avec lequel je souhaite contribuer au monde, je fais progressivement l'expérience de ce qu'il n'y a encore pas si longtemps, je considérais comme une vaste utopie. Oui, aujourd'hui je le dis : aller à la rencontre de Soi, avec une foi farouche et tout son coeur, ouvre des voies que l'on pensait impénétrables, inatteignables. Je m'explique. Lorsque j'ai décidé de me lancer dans l'écriture, autant appeler un chat un chat, je ne savais pas où ce choix me mènerait. La seule chose que je savais, c'était qu'il s'imposait à moi comme une évidence, une urgence écologique personnelle. Assez rapidement, passée la phase exploratoire, les fameuses injonctions dont je parlais plus haut, sont venues se rappeler à mon bon souvenir : soyons réalistes, ce n'est certainement pas avec ça que tu vas gagner ta vie ! Et cette pensée (agrémentée de quelques autres du même jus) s'est installée, et n'a cessé de me tarauder, de m'obséder, de me frustrer, et bien sûr de me culpabiliser tant je ne savais pas comment lui donner tort. Mais ça ne fonctionne pas comme ça. L'Univers a ses propres voies, ses propres lois. Le chemin de l'expression authentique de Soi demande un engagement à 300% et d'entrer en déloyauté, en vulnérabilité. Et, imaginez-vous que, sitôt affrontée ma peur de ne pas savoir le quand du comment de la tournure que les choses allaient bien pouvoir prendre, sitôt me suis-je abandonnée à moi-même et à l'invisible plutôt qu'au prévisible, que le voile s'est levé. Et j'ai marché, et le monde s'est ouvert pour m'accueillir de ses bras tendus, et la confiance s'est installée, et la puissance s'est élevée, et les occasions se sont présentées avec une justesse insoupçonnée... Ce que je voudrais vous dire ici, c'est qu'en regardant nos peurs (qui ne sont souvent pas les nôtres, mais celles des autres et d'un paradigme figé) avec douceur, tout en nous laissant glisser en dehors de la matrice imposée, tissée par les diktats subjectifs de notre culture et de la société (nés de peurs devenues collectives), nous rencontrons alors un espace infini de possibles exponentiels. En prenant le risque (ou ce qui peut alors être perçu comme tel) de sortir du sentier que d'autres ont battu pour nous, nous entrons dans la réalité augmentée de nous-mêmes et de nos capacités, et pouvons alors devenir des acteurs du changement et des créateurs de valeur, pour nous, pour les autres, et pour notre environnement. Et tout, absolument tout autour de moi ces derniers temps, porte ce message ! Nous sommes au crépuscule d'un monde, et à l'aube d'un autre qui ne peut (ni ne veut) plus s'affranchir de Vérité, de véritable authenticité. Seul gage de relations engagées, d'énergies déployées, de volontés alignées, de puissance décuplée, d'essences révélées, de talents manifestés, d'entreprises agissantes et conscientes... Et ça commence par Soi. Par l'approfondissement de la connaissance que nous avons de nous-même, afin de ne pouvoir faire autrement qu'être Soi, unique et intrinsèquement différent de ce fait, et offrant de ce même fait la possibilité aux autres d'entrer dans une forme de lien qui ne souffre aucune distorsion, aucune contorsion ni amputation, aucun dédoublement ni adoubement. Une interaction pleinement consciente, responsable et confiante, co-créative, co-valorisante et vivante. Sous le signe du buffle et des belles énergies du ciel, je vous souhaite une fin de semaine visionnaire et vous dis à bientôt... Diane

AuthenticStorytelling

"l'Émotion, le Sens et l’Intuition au service de la Communication"


Le pouvoir du Vision Board :


Ou plutôt celui des images dotées d'une intention particulière... et sincère. Vous l'avez sûrement déjà entendu, activer sa volonté en orientant sa pensée par des images qui symbolisent nos envies authentiques (on y revient), est d'une puissance étonnante ! Et je voulais vous partager ça aujourd'hui parce que, mes précieuses collaboratrices et moi nous sommes prêtées à l'exercice à l'occasion de cette entrée dans l'année du buffle (les chinois ont l'art du symbole et ce n'est pas sans raison). Oui, on le sait maintenant, le cerveau ne fait pas la différence entre ce qui est réel, immédiatement tangible, et ce qui ne l'est pas....encore. Alors, en nourrissant notre conscience d'images qui représentent des désirs profonds de réalisation future (quel que soit le terme temporel), nous agissons sur notre inconscient voire notre subconscient, qui va alors déployer des ressources pour rendre tangible l'invisible. Croyez-moi, voilà un Formidable outil de Programmation Neuro-Visualistique* (expression inconnue au bataillon ;) au service de l'authenticité. *à élaborer sur Pinterest, ou à la main, plutôt en début d'année, et à regarder aussi souvent que l'envie nous prend, l'abus de vagabondage n'étant pas dangereux pour la santé ;)


Un deuxième cercle d'écriture authentique de Soi :


Oui, j'ouvre un deuxième Cercle d'écriture et de parole, dont le premier atelier aura lieu mardi 23 février de 18h30 à 20h30.


Et mon appel à participation commence comme ceci :

"Vous n'êtes pas sans savoir (ou presque pas) que j'anime depuis un peu moins d'un an des ateliers d'écriture de Soi. Je dis "de Soi" tout simplement parce qu'ils n'ont pas de vocation littéraire particulière. Même si le fait d'être invité à écrire en toute liberté sur des sujets qui nous touchent en profondeur, libère des parties de soi que l'on ne soupçonne pas.

Je le vois à chaque atelier : on pense "ne pas savoir écrire" et puis, comme par magie, la main qui tient la plume se délie, dans le prolongement du coeur..."Lire la suite et s'inscrire*

*combien ça coûte et ce que l'on y fait

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout