Rechercher

Conscience intégrale



Cher·es Auteur·es de Sens, Si cette photo n'évoque aucunement les frimas de novembre, la brume et le froid qui pénètrent sous nos manteaux tout juste ressortis des placards, c'est parce que ces trois dernières semaines, j'étais là, à cet endroit. Et ce que vous voyez sur l'image est le paysage que j'ai eu l'immense plaisir et la chance d'observer sans discontinuité 20 jours durant. Ça n'arrive pas souvent, je dirais même rarement. Alors je me suis dit que je me devais a minima de vous partager ça, cette image, ces couleurs, cette lumière qui ouvre les yeux et le coeur pour venir s'y loger, doucement, l'air de ne pas y toucher, pour mieux s'y déployer. J'ai déjà écrit sur le pouvoir de ce que l'on regarde, ou plutôt de ce que l'on se donne à voir, ce que l'on choisit de regarder avec cette intensité particulière, qui s'éthère au fur et à mesure que l'on reste là, dans la tranquillité active de la contemplation. Voici donc le baume de mon introduction. Quant au sujet qui m'habite aujourd'hui, c'est de portail dont il traite. De ”conscience intégrale” et de fonctions parentales. De la différence entre le pouvoir et la puissance, aussi, et de la complémentarité des deux. Je ne suis pas du tout instruite en matière d'astrologie, mais au fil du temps et des rencontres qui ont éclairé mon chemin de guérison et de transformation, j'ai appris à SENTIR, et à voir au-delà de la ligne d'horizon (tiens, finalement pas si loin de mon introduction). L'horizon de mon esprit et de ma conscience, de mes croyances. Et j'ai compris qu'il se passait tout un tas de choses et de phénomènes derrière mon champ de vision, dans l'arrière plan de mes constructions. Au commencement, on ne sent pas vraiment, ou imperceptiblement, mais on fait confiance et on apprend. Je dois dire ici, que je n'ai jamais perçu de limites au champ des possibles, et que je suis prête à m'ouvrir et à m'essayer à toutes sortes d'explorations pour servir ma quête de sens et de vision (d'aucuns appellent cela ”naïveté” ou ”malléabilité”, pas moi, je parlerais plutôt de faire le choix de la ”porosité”). Par exemple, je sais aujourd'hui que nous pouvons ressentir l'énergie qui circule dans notre corps et tout autour de nous, et nous servir de cette connaissance pour guider nos actions, nos décisions, nos relations. Et lorsqu'on intègre cela à notre système de croyances, alors c'est un tout autre monde qui s'ouvre à nous ! Tellement plus grand, plus évident, plus rassurant. En ce moment, il semblerait que les astres et les énergies du ciel nous donnent à traverser une période qui nous invite (pour ne pas dire nous pousse) au choix, à la décision, celle de laisser mourrir ce qui ne nous sert plus ou pas, pour mieux renaître à ce que nous devons être. Et cela, dans toutes les sphères de notre existence. (Ré)Affirmer nos engagements. Choisir notre posture pour éviter l'imposture. Redéfinir les rôles que l'on veut jouer pour cesser d'avancer masqués, et de se la raconter. Et, en ce moment particulièrement, les choix sont forts, parfois difficiles, les décisions importantes. Elles parlent d'identité, d'identité profonde. Et de polarités à restaurer. La maternelle, celle qui nous permet de contacter notre intériorité, nos émotions, notre créativité, de dire notre vulnérabilité et d'activer notre PUISSANCE, logée aux confins de la confiance et de l'humilité. Et la paternelle, celle qui accompagne l'incarnation et autorise l'accomplissement, nous confère le POUVOIR DE l'action et de la réalisation. L'une sans l'autre conduit au vide de sens, par essence. Le pouvoir sans puissance devient contrôle et dominance, la puissance sans pouvoir, un entre-soi, une boucle inféconde. La réconciliation, la mise à l'équilibre des deux permet en revanche d'accéder à un nouveau palier de conscience, la conscience intégrale.

Nous naviguons alors entre les mondes Avec l'acuité de l'aigle et l'agilité du bouquetin de Nubie, La sagesse du condor. Nous devenons des Esprits Agissants, Plus grands, plus inspirants, Plus vivants.

Alors, pour cette fin de semaine, je vous souhaite d'alléger votre montgolfière et de vos entravements vous défaire... À bientôt, Diane

Auteure de Sens

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout